Articles

Bouger, prendre l’espace d’exposition

Par liisa

Extrait du mémoire de fin d’études «Présenter le corps dansant selon les protocoles muséaux : Étirement des sensations du spectateur au sein d’un réseau tactile et bougeant de l’exposition chorégraphique», Master « Critique-essais. Écriture de l’art contemporain », sous la direction de Janig Bégoc, Université de Strasbourg, juin 2018, pp. 33-37   <…> Bouger, prendre …

Bouger, prendre l’espace d’exposition Lire la suite »

Commentaire sur « Self Portrait Camouflage » de Latifa Laâbissi

Par liisa

Commentaire sur Self Portrait Camouflage de Latifa Laâbissi (2006)   La pièce de Latifa Laâbissi s’ouvre sur le décor épuré, noir et blanc et silencieux d’un plateau immaculé qui s’achève par une estrade surmontée d’une tribune politique. Sur le couloir blanc menant à cette tribune, gît une figure nue, à la peau mate, coiffée de …

Commentaire sur « Self Portrait Camouflage » de Latifa Laâbissi Lire la suite »

Michael Meylac. Behind the Scenes at the Ballets Russes: Stories from a Silver Age

Par liisa

BalletsRusses_Transversalles Michael Meylac. Behind the Scenes at the Ballets Russes: Stories from a Silver Age, entretien avec Michael Meylac, Transversalles, janvier 2017   En 2017 sortira la traduction anglaise de l’ouvrage de Michael Meylac « Эвтерпа, ты? » (« Est-ce toi, Euterpe? », intitulée « Behind the Scenes at the Ballets Russes: Stories from a Silver Age …

Michael Meylac. Behind the Scenes at the Ballets Russes: Stories from a Silver Age Lire la suite »

Le pouvoir du corps : Lisbeth Gruwez, It’s going to get worse and worse and worse, my friend

Par liisa

Le pouvoir du corps : Lisbeth Gruwez, It’s going to get worse and worse and worse, my friend au Pôle Sud, Transversalles, N13, février 2016 Lisbeth Gruwez, artiste belge d’abord reconnue comme l’interprète du fameux solo de Jan Fabre Quando l’uomo principale è una donna, devient par la suite une chorégraphe développant son propre langage …

Le pouvoir du corps : Lisbeth Gruwez, It’s going to get worse and worse and worse, my friend Lire la suite »

« Petite danse », posture débout et érigée

Par liisa

Extrait du mémoire de fin d’études «Présenter le corps dansant selon les protocoles muséaux : Étirement des sensations du spectateur au sein d’un réseau tactile et bougeant de l’exposition chorégraphique», Master « Critique-essais. Écriture de l’art contemporain », sous la direction de Janig Bégoc, Université de Strasbourg, juin 2018, pp. 19-24   <…> Dialogue avec …

« Petite danse », posture débout et érigée Lire la suite »

Retour haut de page